Ce test  est plus sensible et plus fiable que le précédent test: d'après le ministère de la Santé, il serait capable de détecter deux fois plus de cancers et trois à quatre fois plus de lésions précancéreuses.

Parlez-en à votre médecin traitant.

Le dépistage en pratique (Institut Nationnal du cancer)